Triumph Spitfire

La sportive

Craquez pour un look sportif et profitez d’une balade cheveux au vent

La Triumph Spitfire bénéficie d’un énorme capital sympathie. Vive et agile, elle est l’archétype du roadster simple d’utilisation

capable d’offrir de grandes sensations.

 

Réservation rapide

La minute histoire

Best-Seller et véritable icône britannique d’une exceptionnelle longévité de 18 ans, la Triumph Spitfire est produite de 1962 à 1980. à 315.142 exemplaires, dont près de 140.000 exemplaires seront exportés sur le marché nord-américain.

 

À partir de 1966, elle sert de base au développement d’un modèle dérivé, la GT6. Transformée en coupé, la GT6 reçoit un pavillon « fastback » dessiné par Giovanni Michelotti. Sous son long capot, Triumph installe le moteur 2-Litre de la Vitesse et de la berline 2000. Habillées d’un arrière fastback emprunté à la GT6 et adapté pour la circonstance, les Triumph Spitfire participeront aux 24 heures du Mans de 1964 et 1965, ainsi qu’au Rallye de Monte-Carlo 1964. Restée sans succession, la Triumph Spitfire a cédé la place aux GTI, grand succès de la décennie 1980 dans la catégorie des petites sportives.

 

Novembre 1970 : début de production de la Triumph Spitfire MK4. Son design est totalement revu par Michelotti. La face avant est légèrement modifiée. Le capot ne comporte plus de nervure centrale, ni de joints au sommet des ailes, le cadre de pare-brise n’est plus démontable. En fait, c’est surtout la partie arrière qui est revue. Elle adopte désormais un arrière à pan coupé, la capote se replie dorénavant dans un logement spécifique.

 

Elle reçoit un pare-chocs d’une seule pièce et des feux monoblocs différents. Le tableau de bord en bois naturel se retrouve derrière le volant et les sièges en skaï sont plus confortables. La suspension arrière est modifiée afin d’éviter les variations de carrossage et la boîte de vitesses est maintenant entièrement synchronisée. Les vitres latérales ne sont plus arrondies, un nouvel hard-top est proposé. La dynamo est remplacée par un alternateur.

 

La Triumph Spitfire MK4 bénéficie d’un énorme capital sympathie. Vive et agile, elle est l’archétype du roadster simple d’utilisation capable d’offrir de grandes sensations. Installez-vous dans le cockpit et calez-vous bien dans les sièges, en route pour le soleil, roulez décapoté.

 

Voir la fiche technique